3 ERREURS QU’ON COMMET AU DEBUT DE NOTRE RETOUR AU NATUREL

Il y a environ cinq ans, j’ai entamé une transition capillaire pour passer des cheveux défrisés aux cheveux crépus. Début difficile. A vrai dire je ne savais pas comment m’en occuper et je « gérais » ma transition entre les coiffures protectrices (principalement des braids) et les tissages. Je n’avais pas bâti de routine et je n’avais accès à mes cheveux seulement entre deux coiffures soit environ toutes les trois semaines.

Erreur 1 : « Croire que le retour au naturel est pas gage de cheveux forts, sains et en bonne santé sans fournir aucun effort. »

@transition_rebirth

Revenir au naturel ne suffit pas . Il faut de la discipline, de l’assiduité et de la patience pour obtenir des résultats sans oublier de veiller à avoir une routine adaptée aux besoins de votre touffe.

Puis, une fois toutes mes pointes défrisées coupées, je me suis dit qu’il était temps d’utiliser de bons produits. J’investis donc dans des produits dont tout le monde parlait sur les réseaux (shea moisture, cantu, et des sérums pousse). Je les appliquais quasiment une fois par semaine (lors de mes washdays) mais toujours aucun résultat.

Erreur 2 : Penser que de « bon produits » suffisent pour avoir de beaux cheveux.

@amazingsopie

En réalité, ils ne serviront à rien si on n’a pas la bonne connaissance de nos cheveux et la bonne routine. Un produit qui marche pour X ne fonctionnera pas forcement pour Y.

Après ce nouvel échec, je commençai à me dire que mes cheveux ne poussaient pas et fini par me résigner à les cacher sous des tissages, perruques et tresses à n’en point finir…Mon cuir chevelu se reposait à peine entre deux coiffures et c’est avec tristesse que je constatai que je développais une alopécie de traction en dépit du fait que j’étais naturelle !

Erreur 3 : Opter pour les coiffures, tresses et tissages à la chaine pour faire pousser les cheveux.

@protectivestyles

Notre cuir chevelu vit et respire. Lorsqu’il est trop sollicité, irrité, serré… la circulation sanguine ne se fait pas correctement , du coup les cheveux ne poussent pas mais au contraire se cassent

Vint la naissance de mon second fils en mars 2020, je perdis énormément de cheveux dû aux hormones en plus des cheveux de devant que j’avais perdu. Je compris qu’il fallait que j’agisse de toute urgence.

 Je commençai à réellement me documenter sur mes 4c hair.

Je dis réellement parce que souvent on a tendance à penser que suivre des influenceuses qui ont de beaux cheveux est largement suffisant pour savoir comment prendre soin de ses cheveux alors que c’est totalement faux ! Aussi bien que chaque être humain est unique sur terre, il en est de même pour notre chevelure, elle est UNIQUE. Il faut donc non seulement se documenter (blogs, livres, bullets…) mais aussi apprendre à la connaitre. Je ne dis pas qu’il ne faut pas suivre des influenceuses afrohair, non, elles nous motivent dans l’entretien de nos couronnes mais ce n’est pas suffisant. Il en faut  plus. D’ailleurs la bibliothèque afrohair s’enrichit chaque année grand bonheur de ceux et celles qui veulent en savoir plus sur ELLE.

J’appris ce qu’était la porosité de mes cheveux

On en parle tellement qu’on finit par s’y perdre mais en réalité, connaitre sa porosité est le premier pas à faire quand on revient au naturel. Et même si la manière de la déterminer est plutôt controversée, elle aide à choisir le type de produit à utiliser, ainsi qu’à adapter la manière de les utiliser et la fréquence d’utilisation.

Je commençai à leur accorder du temps…

Entretenir des cheveux afros prend du temps. Que ce soit pour le washday, les coiffures protectrices ou pour couper les pointes. Mieux vaut choisir un jour « off » pour s’en occuper afin d’éviter les mauvais gestes dus à la précipitation.

J’appris à les écouter

Nos cheveux sont vivants et nous parlent. Ils réagissent à chacun des soins qu’on leur apporte. Il est important de les écouter parce qu’au final, le plus important c’est de les connaitre et de les aimer.

Et vous , quelles étaient vos erreurs en début d’aventure capillaire?

Faites nous savoir en commentaires.

Beaux bisous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s