5 PLANTES AFRICAINES A DECOUVRIR POUR L’ENTRETIEN DU CORPS ET DES CHEVEUX

Hello!

J’espère que l’année a bien débuté chez vous et que la reprise n’a pas été trop difficile.

Cette semaine on se fait un petit point de ces plantes africaines qui sont de plus en plus prisées dans la cosmétique au naturel.

Le palmier à huile (l’huile de palme rouge et l’huile de palmiste)

graines de palmier à huile

Le palmier à huile est une plante cultivée en Afrique de l’ouest. Elle y est prisée tant pour des raisons alimentaires que des raisons cosmétiques. L’huile de palme rouge et l’huile de palmiste sont les deux huiles issues de cette plante. Leurs différences se situent au niveau de l’extraction ; l’huile de palme rouge est issue de la pulpe du fruit du palmier alors que l’huile de palmiste est issue de la graine.

L’huile de palme rouge est généralement utilisée pour l’entretien de la peau des nourrices, elle réhydrate les peaux sèches et attenue les coups de soleil et les vergetures. Elle a aussi des vertus clarifiantes grâce aux beta carotènes qu’elle contient.

L’huile de palmiste est l’allié beauté des cheveux afro, crépus, bouclés et frisés. Elle favorise la pousse des cheveux en plus d’être une bonne protection solaire.

Comment l’utiliser?

L’huile de palmiste peut être utilisée en bain d’huile, celle-ci va permettra d’ épaissir les cheveux, de réduire leur chute et de les rendre plus forts.

L’huile de palme rouge quant à elle est non seulement comestible mais peut aussi servir pour la fabrication de savons pour l’entretien de la peau des nourrices et le traitement des vergetures.

Le marula (l’huile de marula)

fruit de marula

On trouve principalement le marula en Afrique du Sud. C’est un arbre fruitier qui pousse à l’état sauvage. Il connait récemment du succès dans la cosmétique grâce à son huile extraite par pression à froid des amandes et qui possède de nombreuses propriétés nutritives et revitalisantes.

L’huile de marula est non seulement l’alliée des peaux sèches et déshydratées mais aussi des cheveux desséchés, abimés et des ongles dévitalisés. Elle assouplit, revitalise et adoucit les cheveux secs, crépus, frisés ou colorés. On la classe parmi les huiles légères et facilement absorbable.

Comment l’utiliser ?

Sur la peau

On peut l’utiliser pure (Elle laisse un fini sec et doux) ou dans des recettes maisons pour visage et corps.

Sur les cheveux

En bain d’huile, on laisse poser 30 min à 1h sur cheveux humides enroulés dans bonnet chauffant.

L’ Ambunu

feuilles d’ambunu séchées

L’ambunu encore appelée Yodo ou yodho selon les régions est une plante herbacée qu’on retrouve au Tchad, au Niger, au mozambique et au Burkina Faso.

L’utilisation de cette plante remonte à longtemps dans la tradition tchadienne et nigérienne. En effet, les femmes l’utilisaient pour se laver les cheveux, les démêler et les hydrater. Cette plante lavante et émolliente naturelle apporte brillance aux cheveux, les fortifie et leur apporte du volume. L’Ambunu aide aussi à prévenir la sècheresse du cuir chevelu et donc réduit la chute de cheveux.

Comment l’utiliser ?

-Se procurer des feuilles sèches d’Ambunu

-les tremper 10 à 15 min dans de l’eau chaude (le mélange aura une consistance visqueuse)

 -appliquer le sur la chevelure par sections en commençant par le cuir chevelu pour évoluer vers les pointes

2 options s’offrent à vous à partir de ce moment

-rincer et continuer votre routine habituelle.

-sceller l’hydratation avec votre crème ou votre huile pour garder la souplesse et l’hydratation des cheveux puis faire une coiffure protectrice.

Le carapa procera (duquel est extrait l’huile de touloucouna)

graine de carapa procera

L’huile de touloucouna est issue de la pression à froid des graines du fruit du carapa procéra, arbre poussant généralement en Afrique de l’ouest. Elle est généralement recommandée pour les peaux atopiques ou encore pour le traitement des cuirs chevelus squameux. L’huile de touloucouna apaise et répare les cuirs chevelus sujets à des inconforts, lutte contre les pellicules et les desquamations, nourrit, protège et fait briller les cheveux. Elle entre aussi dans la formulation de soins dermatologiques contre le psorasis, les rougeurs, les squames et les démangeaisons.

Elle s’utilise aussi en massage pour petits et grands.

Comment l’utiliser ?

-Ajoutez une huile essentielle (ex patchouli) pour masquer son odeur et appliquez sur les peaux atopiques

-En bain d’huile sur cheveux humides

Le zambeze (la poudre de chebe)

poudre de chébé

La poudre de chébé est composée de graines de croton de Zambeze qui sont grillées jusqu’à l’obtention d’une couleur sombre et ensuite réduites en poudre. Elle est prisée par les femmes tchadiennes ainsi que d’autres pays d’Afrique. Bien que salissante lors de son application, la poudre de chébé a des vertus hydratantes et stimule la pousse des cheveux. Elle a également une action anti chute et renforce la résistance des cheveux.

Comment l’utiliser ?

-Mélanger avec une huile végétale et laisser poser 3h avant de rincer

-Mélanger avec de l’huile d’olive, laisser macérer 1 semaine avant de l’appliquer en bain d’huile sur les cheveux, laisser poser et rincer

-Ajouter à un mélange beurre de karite+huile de coco et l’appliquer sur la chevelure

Peu importe la méthode choisie, commencez par diviser vos cheveux en 4 sections, humidifiez les à l’aide d’un vapo puis appliquer le mélange à 1 cm du cuir chevelu. Terminez en faisant une coiffure protectrice.

Ps : Evitez d’appliquer le mélange sur le cuir chevelu.

J’espère que cet article vous a plu. N’hésitez pas à laisser un commentaire et à me suivre sur mes réseaux.

Beaux Bisous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s