LES YEUX DANS LE SUD 1

Hello Amazing peeps !

Il y a plus de trois semaines , je me suis envolée loin d’Abidjan pour des vacances bien méritées après les fastes des fêtes de fin d’année. Pour ces congés, le mot d’ordre était de sortir de ma zone de confort, de me laisser aller à l’émerveillement et à la découverte loin des frontières de la Cote d’Ivoire. Mon choix s’est donc porté sur la ville de Nice pour commencer.

Préliminaires….

Partir à l’étranger pour des vacances ou une toute autre raison se prépare longtemps à l’avance. Notre cher passeport ivoirien ne nous permettant pas de partir en Europe sur un coup de tête, (à moins d’avoir eu précédemment un visa longue durée en cours de validité). Il a fallu au préalable réunir les documents nécessaires à la demande de visa, prendre un rendez-vous, et attendre d’avoir une réponse soit positive, soit négative. Mais ce n’est pas tout, une fois le visa en poche, j’ai vérifié que mes vaccins sont bien à jour, guetté les meilleures offres en termes de billets d’avion sans oublier qu’un Euro= environ 655 Francs cfa (point très important pour éviter les lendemains de vacances difficiles lol)

54516476_322220101972044_7080365943800463360_n

Bye bye Abidjan

J’ai appris à arriver à l’aéroport longtemps en avance depuis qu’un précédent voyage m’a démontré que mieux vaut arriver tôt que de rater son vol à cause des embouteillages d’Abidjan. il est 19h30 quand je suis sur place pour une clôture des enregistrements prévu à 21h. j’ai le temps de faire filmer mes valises et de faire quelques selfies avec la famille venue accompagner la benguiste hihihi. Après une petite attente dû au retard de certains voyageurs, c’est l’envol. Vive les vacances !

Paris-Nice

Il est 7h 40 en local quand  j’atterris à Paris Charles De Gaulle, la neige est tombée dans la nuit et les manœuvres pour déblayer les pistes impactent les heures d’arrivée et de départ. Je check rapidement mon temps de transit devenu plus long, avant de me laisser aller à la flânerie dans les boutiques duty free de l’aéroport.  j’embarque pour Nice environ 3h plus tard. Mon sourire ne quitte pas mon visage quand enfin les premiers paysages sont perceptibles depuis mon hublot. C’est tellement beau ! Les flancs neigeux des montagnes, la ville vue de haut, la mer…Nice est le choix idéal en terme de température hivernale pour moi qui quittait mon soleil à 30 degrés ; il fait froid mais le décalage thermique est moins brutal qu’à Paris.

En fait je ne visiterai pas Nice en premier…

Dès mon arrivée à Nice, un petit changement s’opère dans mon programme; un départ pour Lisbonne dès le lendemain m’est proposé ! Sur le coup,  Je suis partagée entre la joie et la peur de l’inconnu. Jusque là, Lisbonne était une belle ville…à la télé! Et je ne parle pas la langue locale (mon compagnon de voyage non plus d’ailleurs !). Comment se débrouiller dans un pays que  je n’ai  jamais visité et en plus dont je ne parle pas la langue ??

 

Premier contact

J’arrive à Lisbonne de nuit. Le vol dure 2H. Après récupération des valises (en très peu de temps ! ) c’est le moment de faire la file pour emprunter le taxi. Je suis impatiente de rejoindre l’hôtel vu que j’ai une envie assez pressante à satisfaire. Au bout de 5 min dans le rang, c’est notre tour de monter à bord d’un véhicule et environ 20 minutes plus tard, je suis  devant mon hôtel. Quelle surprise quand je me suis aperçu du montant de la course;13 Euros, (10 euros et 3 euros pour les bagages) wow!!! Moins cher qu’Abidjan quoi! Avec mon compagnon de voyage , on échange un regard curieux mais on évite de trop afficher notre joie lool. A Nice , 10 euros pour une distance semblable à « Aeroport FHB-Riviera », même pas en rêve !

DARE LISBON HOUSE

Pendant 5 jours et 4 nuits, Je séjourne à DARE LISBON HOUSE . Ce lieu fort charmant est un appart hôtel  aménagé dans une ancienne bâtisse du 16e siècle entièrement restaurée.

Après un petit entretien avec Tania la réceptionniste (en anglais s’il vous plait !elle a commencé par « sorry, I don’t speak french »)  sur l’histoire de la ville et des recommandations sur les lieux à visiter absolument, je rejoins enfin ma chambre, au 2e étage. Mais d’abord je passe par la case ascenseur qui me fait tiquer par ses allures pop, on aurait dit un autre univers…

53811044_2169922623102436_8693484677253562368_n
Non, non, ce n’est pas une autre galaxie mais bien l’ascenseur…

Ma chambre a la configuration d’un grand studio avec une petite salle à manger rehausser par un équipement cuisine de dernière génération, un grand lit, de grandes fenêtres, une salle d’eau faite dans le marbre et des armoires rétro éclairées. Je craque tout de suite pour les trois grandes fenêtres hautes d’environ 2 mètres!

53439749_252180572360474_3889609918986059776_n

Les énormes poutres qui soutiennent le plafond, les escaliers fait dans la pierre, le parquet au sol dans toutes les pièces et le rappel des carreaux de faïence, signe de la culture portugaise, apportent une touche vintage chic à ce lieu fort reposant . Cerise sur le gâteau, l’hôtel est engagé dans la sauvegarde de l’environnement en proposant à ses clients des produits de toilettes bio dans des contenants recyclables.

 

On se jette à l’eau!!

Lisbonne est une ville très fréquentée par les touristes non seulement à cause de sa beauté, mais aussi parce que la ville est ensoleillée 260 jours/365 jours. De quoi à ravir ceux et celles qui fuient les températures hivernales. De plus , la population qui a compris que le tourisme est indispensable pour l’économie du pays, est très chaleureuse et très disposée à vous aider au cas où vous la sollicitez.

53495613_307080159981379_6645955926232662016_n
La place du commerce

Sur les conseils de la réceptionniste, nous décidons de commencer par visiter le vieux Lisbonne, à pied. L’Avenue de la liberté, la place du commerce, le marché de Lisbonne, le Port…rien n’échappe à nos pieds ou du moins à nos yeux. Je prend des photos sans arrêt. La ville est belle en vrai (la télé n’avait pas menti), il y a de la nourriture à foison pour peu de sous et les boutiques offrent des produits de qualité à petits prix (de quoi refaire sa garde robe à moindre coût !). Étonnement , les ruelles quoique très fréquentées par les touristes sont très propres et les déplacements en taxi très abordables.

53110755_726611084400384_8015454455275192320_n
Restaurants rapides en plein coeur d’un marché traditionnel (mercado da ribeira)

Les jours suivants notre première sortie, nous décidons d’utiliser des transports en commun pour les sorties touristiques et le taxi pour nos courses personnelles car mêler sorties touristiques et courses ne permet pas véritablement d’apprécier la ville.

Le vieux tram, le taj et la traversée en bateau

Prendre le vieux TRAM est le meilleur moyen de faire le tour du vieux Lisbonne, cet outil de transport qui détient une ligne pour la population locale et une ligne spécial touristes, fait passer en audio l’histoire de la ville dans 10 différentes langues durant tout le trajet. La place du commerce, l’avenue de la liberté, « les champs élysées de Lisbonne », la cathédrale, l’église de saint Antoine de padoue, l’ex quartier des esclaves,  le palais de justice….sont autant de places mythiques de la ville que nous pouvons visiter en empruntant ce moyen de transport.

53093772_351900425536194_7376543070306697216_n
Notre carosse est avancé…

Des bateaux sont également à disposition pour la traversée du TAJ , grand fleuve du pays, pour avoir une vue magnifique du pont qui surplombe le fleuve et un aperçu lointain de la ville. En tout cas pour ceux et celles qui y seront un jour, je vous recommande de monter à bord en début d’après-midi afin d’apprécier le coucher de soleil sur le retour.

 

 

C’est déjà fini

Les 4 jours à Lisbonne ont été très courts. Il y a tant à voir, à découvrir et à manger aussi lool. Non , la langue n’est pas une barrière (même si votre anglais est bancal lol) . Oui, la ville est belle et vaut le détour tant pour l’histoire qu’elle transporte que pour la chaleur de la population. De plus, les conditions sont mises en place pour un tourisme tranquille et les assiettes sont toujours pleines à Lisbonne.

 

 

Enfin, Lisbonne abrite le plus grand océanorium de toute l’Europe réunissant plusieurs espèces marines et un très beau centre commercial dans la partie moderne de la ville ! Raison de plus pour y aller avec les enfants.

54049566_2231595753723619_33676001049313280_n

Pour voir plus de photos, rdv dans mes stories instagram @amazing_sopie!

                                                                                                                              Beaux Bisous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s